Romains 14 : ma conscience dominée par celle d’un autre ? (C.S)

Il y a quelque temps, notre groupe de maison a partagé ses réflexions au sujet des limitations que, selon Romains 14, peuvent imposer à notre liberté en Christ les forts scrupules d’autres personnes de notre entourage.
Une amie a évoqué l’exemple du sapin de Noël, auquel elle et son mari avaient jugé bon de renoncer, quand leurs enfants étaient petits, car cela heurtait fortement des habitués de la maison… Que disent les Écritures ? D’abord… Continuer à lire … « Romains 14 : ma conscience dominée par celle d’un autre ? (C.S) »

Le secret de bonnes paroles dans les Proverbes (selon Kathleen NIELSON 2/2)

2022-07-11Deuxième bouquet cueilli dans le jardin de l’auteur, dans son commentaire « Proverbes pour toi ». (chapitres 16.10 à 19.29). C’est de nos paroles qu’il s’agit cette fois-ci. 

Proverbes 16.20 Celui qui se montre attentif à ce qui est dit trouve le bonheur, et celui qui se confie en l’Eternel est heureux.

La source des paroles décrites ici est donc un cœur qui craint l’Éternel et écoute sa parole : un cœur plein de sagesse.

Des paroles sages et douces

Le verset 21 et le verset 23 mentionnent tous deux cette  force de persuasion . Les deux versets insistent également sur le cœur de celui qui est sage : c’est un cœur qui discerne ce qui se trouve dans le cœur des autres ainsi que les paroles qui les entraîneront véritablement sur le bon chemin.

Les paroles persuasives ne sont pas mauvaises lorsqu’elles proviennent d’un cœur sage.

La  douceur  de la parole est également mentionnée à deux re prises (v. 21 et 24). Au verset 24, cette douceur est mise en parallèle avec les paroles agréables .

Ce sont des mots offerts par un cœur bienveillant et d’une manière qui exprime la grâce à celui qui les reçoit. Ce sont des paroles soigneusement choisies pour conduire une personne vers la vie et l’éloigner de la mort.

Ce verset décrit ces paroles de grâce comme un rayon de miel, qui apporte à la fois la douceur à l’âme et la guérison au corps.

L’auteur illustre ces versets par l’exemple d’Abigail, en 1 Samuel 25, lorsque David  est furieux contre Nabal, le mari insensé d’Abigail, qui refuse de partager ses provisions avec les hommes de David traqués par le roi Saul dans le désert.

David est en route avec ses hommes pour détruire la maison de Nabal lorsque Abigail apparaît dans le désert sur un âne, accompagnée d’un grand nombre d’ânes chargés d’abondantes provisions. L’atmosphère est très tendue. Abigail voit David, descend de son âne, se prosterne à terre et prononce l’un des discours les plus perspicaces, persuasifs, judicieux, remplis de grâce et de douceur de toute la Bible (1 Samuel 25.24-31).

Voici une femme qui dit la vérité de la manière la plus désarmante qui soit !
Elle aurait pu faire la morale à David : Mais qu’est-ce que tu es en train de faire ? Au lieu de cela, elle appelle David à se souvenir de la fidélité et de la parole de l’Éternel. Elle le fait avec humilité et élégance, usant de figures de style qui ont certaine ment transpercé le cœur du poète David.

Dans 1 Samuel 25, l’âme de David est effectivement touchée par les sages paroles d’Abigail. En conséquence, l’oint de l’Éternel est retenu de se venger et tout un foyer est sauvé.

Est-ce que vous réfléchissez et priez souvent pour vos paroles ?

L’auteur témoigne maintenant d’une application dans sa vie :

Je dois avouer que la plupart du temps, ce sont mes paroles que je regrette à la fin de la journée. Est-ce que c’est vrai pour vous aussi ? Pour moi, ce ne sont pas seulement les mots prononcés, je regrette aussi souvent les paroles de grâce que je n’ai pas prononcées. Les paroles de grâce que je n’ai pas offertes à une personne en colère, que j’ai finalement laissé me mettre en colère à mon tour. Les paroles de grâce que je n’ai pas données à un employé de magasin épuisé, qui aurait sûrement eu besoin d’un moment de grâce. Des paroles de grâce que je n’ai pas partagées avec une personne qui se dirigeait vers le péché et qui, par la grâce de Dieu, aurait pu s’en détourner.

178  // 240  Proverbes 25.16   29.27

La maitrise de soi

Une fontaine trouble, une source polluée, voilà ce qu’est un juste qui tremble devant le méchant.

// Les versets 27 et 28 appellent tous deux à la maîtrise de soi, et en décrivent ce qui se passe sans elle: manger trop de miel encore) ne semble pas être un si grand drame (v. 27; voir v. 16). mais la vérité qui se cache derrière est tragique.

Si vous ne vous maitrisez pas, vous êtes comme « une ville démantelée, sans murailles (v. 28).

La maîtrise de soi fait partie de l’humble retenue à laquelle nous sommes appelés tout au long de ce chapitre. Ne te mets pas en avant. Ne t’empresse pas de parler des autres. Écoute les reproches. Ne te vante pas au-delà de ce qui est vrai. Ne réponds pas à ton ennemi, mais offre-lui ce dont il a besoin. Cette sagesse résonne bien différemment des voix qui nous entourent et qui nous appellent à suivre nos impulsions naturelles, à partager rapidement nos pensées pour que le monde entier les entende, et à nous créer des plateformes d’où nous nous vantons souvent un peu trop, comme le font les nuages et le vent sans pluie.

Compte sur l’Éternel, disent les Proverbes, et il te sauvera (20.221

Kathleen Nielson

Kathleen Nielson est une conférencière internationale et enseigne les Proverbes à l’Institut Biblique de Genève. Elle est aussi l’auteure de nombreux livres et a co-écrit Le ministère féminin centré sur la Parole. Kathleen est mariée à Niel, ils ont trois fils et cinq petites-filles.

 

Avez-vous lu ?

Des paroles de réprimande dans les Proverbes (selon Kathleen NIELSON 1/2)

Pour avoir un aperçu des derniers articles parus, cliquez  i c i 
Pour être avertis à chaque nouvelle parution d’article,

abonnez-vous ! Voir   i c i 
Si vous avez apprécié cet article, pourquoi ne pas le partager ?

 

Pour une assurance du salut fondée (C.S)

Suite de l’extrait de mon livre « La Foi, mirage ou source de vie ? »
Maintenant, j’aimerais aussi aider les lecteurs qui seraient tentés de me dire en refermant ce livre : « C’est bien beau, mais pour moi, ça ne marche pas ! Ma vie chrétienne est un échec. Je ne crois pas être un vrai chrétien ! » Remarquez que certains ont peut-être raison : ils ne sont pas nés de nouveau, juste religieux… Continuer à lire … « Pour une assurance du salut fondée (C.S) »

La sanctification, une 2e expérience ?(Ed MILLER)

  Je constate depuis longtemps que le dénominateur commun de bien des doctrines déviantes ou simplement suraccentuées est de scinder les chrétiens en deux classes hermétiques, et de proposer leur « recette » pour passer de l’une à l’autre ! Mes réflexions sur l’homme déchiré de Romains 7 (Romains 7 : un chrétien charnel vraiment ?) m’ont conduit à consulter entre autres le commentaire d’Ed Miller. Et là, avant d’y arriver, je lis son intro des chapitres 6 à 8, qui rejoint tout à fait mes préoccupations : http://www.connaitrechrist.net/Site/EM/Romains/Romains9.htm Continuer à lire … « La sanctification, une 2e expérience ?(Ed MILLER) »

Petit billet aux élus électeurs

A l’occasion du 2e tour des Présidentielles 2022 en France, des prises de position de chrétiens nous sont parvenues pour nous influencer. En général, des réflexions judicieuses, ignorant d’autres qui auraient peut-être dû être prises en considération aussi. Malaise.
Voici ce qui m’a donné une grande sérénité… Continuer à lire … « Petit billet aux élus électeurs »

Le Père a-t-il vraiment abandonné son Fils sur la Croix ?

« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Évoquant cette prière de Jésus sur la croix, la question se pose : Le Père a-t-il vraiment pu détourner son visage de son Fils innocent expiant le péché du monde ? Voire même le considérer avec colère, car il était chargé de tous les péchés du monde ? Continuer à lire … « Le Père a-t-il vraiment abandonné son Fils sur la Croix ? »

Des relations harmonieuses (d’après Neil T. ANDERSON)

CaptureJ316 Pour ce 4e et dernier article tiré du livre de Neil T. Anderson, je choisis le sujet des relations harmonieuses avec nos semblables. Ce que l’auteur en dit m’a été – et m’est toujours – d’un grand secours. Continuer à lire … « Des relations harmonieuses (d’après Neil T. ANDERSON) »

Comment vivre la radicalité du changement produit par la nouvelle naissance ? (Neil T. ANDERSON)

CaptureJ316  Le 1e article – 1 (N T. A) – mettait en lumière le changement radical et inaliénable que la nouvelle naissance produit en nous, en faisant de nous des enfants de Dieu. Maintenant, l’auteur va nous montrer comment vivre en pratique selon ce nouveau statut. Continuer à lire … « Comment vivre la radicalité du changement produit par la nouvelle naissance ? (Neil T. ANDERSON) »

Lire l’A T dans la nouvelle Alliance -1 (CS)

Certains exposent l’Ancien Testament comme s’ils étaient encore sous le régime de l’ancienne Alliance. D’autres méprisent la  première partie de la Bible sous prétexte que nous ne sommes plus sous la loi, mais sous la grâce ! Je vous propose de faire le point et de vous fournir un petit outil simple de décryptage des Écritures… (dans un 2e article :  Lire l’AT dans la nouvelle Alliance -2 (CS)
Continuer à lire … « Lire l’A T dans la nouvelle Alliance -1 (CS) »