Dieu connaît tout -d’avance ? (C.S)

Toujours dans le thème de la souveraineté de Dieu, l’alternative classique au déterminisme électif des hommes au salut est l’élection divine sur la base de la prescience : Dieu « verrait d’avance » ceux qui répondront à son appel, et c’est ceux-ci qu’il élirait au salut.  Que dit la Bible ?

D i e u   e t   l e   t e m p s                      2021-12-10

Image : Trésors sonores

C e   q u e   l a   B i b l e   a f f i r m e 

Ro 8.29 : Ceux qu’il a connus d’avance (ou : préconnus, version Darby), il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils soit le premier-né de plusieurs frères.
1 Pierre 1.2élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’Esprit, afin qu’ils deviennent obéissants, et qu’ils participent à l’aspersion du sang de Jésus-Christ : que la grâce et la paix vous soient multipliées !

C’est clair, incontestable, n’est-ce pas ? Et je peux vous recommander sans réserve l’article suivant qui expose la doctrine en laquelle nous croyons :
La prédestination : l’élection basée sur la prescience de Dieu

M a i s  a t t e n t i o n   !

Ce terme de prescience peut nous mettre sur de fausses pistes, si nous la considérons à partir de notre logique et d’une expérience toutes humaines, si nous glissons dans un certain anthropomorphisme.

– Ainsi, un théologien bien connu affirme qu’il serait impossible pour Dieu de voir en avance ce qui n’existe pas encore, donc un non-fait.
Pour lui, Dieu ne peut voir que ce qu’il a prédéterminé. La prescience de Dieu serait donc une prédétermination.
Oui, pour nous, il en serait ainsi, l’homme ne peut  voir des non-faits.
Mais, comme nous l’avons vu dans l’article précédent (Mon témoignage d’un Dieu souverain), rien que de formuler « Dieu ne peut pas » ne rabaisse-t-il pas le Tout-Puissant ?

–  D’autres voient Dieu en-dehors du temps, qu’il aurait créé à un certain moment, émergeant de son éternité. C’est nettement moins gênant, mais  l’éternité serait-elle en contradiction avec le temps ?

Quand on décrit le Dieu qui remplit tout de sa présence, il faut être très prudent, car nous sommes comme au bord d’un océan, notre perception est limitée !
Je me risque à quelques réflexions, dans un esprit de dialogue, prêt à corriger mes conceptions, comme je le fais constamment.

  1. Dans son éternité, Dieu vit avec le temps, son temps !

il parle : chaque parole, chaque mot est une évidence du temps qui passe.
En effet, même Dieu dira un mot après l’autre, une syllabe après l’autre, une phrase après l’autre. Avant qu’il n’ait prononcé une parole, celle-ci n’était pas encore dite, et celles qu’il prononcera à la fin des temps n’existent pas encore. (Mais le point 4 relativisera cette constatation, ainsi que la suivante.)

il agit : pour chaque action, il y avait le temps où l’action n’avait pas encore été faite, et le temps où elle aura été réalisée (on pensera à la création, mais pourquoi s’imaginer Dieu inactif avant de créer le monde ?)

il nous donne sa vie éternelle : signifierait-elle cessation d’actions, plus d’avant et d’après ? Non, puisque nous régnerons, chanterons, louerons le Seigneur etc.

  1. Dieu n’est pas soumis au temps, c’est le temps qui lui est soumis.

Jamais il ne devra se dépêcher, jamais le temps ne lui filera entre les doigts, jamais il ne manquera de temps. Pour lui, le temps ne s’écoule pas de façon mécanique, figée, 60 minutes à l’heure, mais comme il le veut, comme il le décide. Je ne veux pas philosopher, mais scruter la Parole :

Psaumes 90.4 :   Mille ans, à tes yeux, sont comme le jour d’hier qui est déjà passé, comme une seule veille au milieu de la nuit.

  1. Dieu semble vivre  le temps « comme un éternel présent ».

    L’expression est d’Augustin d’Hypones, (« Saint-Augustin »), et elle mérite qu’on s’y arrête.  C’est encore le même Psaume 90.4 qui nous permet d’appréhender que si Dieu voit d’avance, c’est qu’il vit le temps comme « un éternel présent », qui lui permet de voir comme il le désire autant le passé, le présent et l’avenir.
    Et, chose époustouflante (nos neurones éclatent !), il peut aussi choisir de ne pas voir ou savoir !! (eh oui, il « descend pour voir si », il « attend », il manifeste sa déception et sa colère, lui, le Dieu omniscient !!)

  1. Dieu n’est pas hors du temps, Dieu n’est pas soumis au temps, Dieu domine le temps.

Nous vivons dans un espace spatio-temporel (dé)fini, Dieu non !

– Pour l’espace, c’est facile de comprendre que plus on monte, plus on a une vue étendue. Le Dieu  o m n i p r é s e n t  est bien sûr aussi « haut » que possible, si j’ose dire : sa vision panoramique embrase tout d’un même regard.

– N’en est-il pas de même pour le temps ? Le Dieu  o m n i s c i e n t   embrase toutes les époques et toutes les périodes de nos existences d’un même regard !

Par la technologie actuelle, notre vision spatiale autant que temporelle s’est drôlement étendue, et nous ne sommes que les créatures limitées de notre Dieu. Alors bien sûr, le Dieu élevé aura une vision chronologique panoramique parfaite !

Avec cette mise au point indispensable à mon avis, oui, je crois avec force que
l’ o m n i s c i e n c e    d e   D i e u  est vraiment la clé pour comprendre l’élection divine au salut. C’est très différent d’une prédétermination implacable de la volonté arrêtée de Dieu. Gloire à son saint nom !   Claude

Cet article est partiellement un commentaire que j’avais écrit il y a 5 ans déjà sur un autre blog, je n’avais pas encore le mien. Trouvez ci-dessous l’article très intéressant en question, et mon dialogue avec son auteur-rapporteur, Matt Massicotte :  Comment un Dieu hors du temps peut-il créer dans le temps ?

Pour terminer, je recommande l’article suivant, même si l’auteur voit Dieu « hors du temps » : Henri Larçon    Dieu et le temps – Promesses.org

Enfin, je recopie des extraits de l’argumentation d’un blog… catholique « de compréhension entre chrétiens et musulmans », https://www.oasiscenter.eu/fr/prescience-de-dieu-ne-contraint-pas-l-homme. Rien à voir avec les groupes Oasis de témoignage parmi les musulmans. Mais ce qu’ils écrivent sur la prédestination et la prescience me semble une interpellation pertinente, voyez plutôt :

Explique-moi donc : si l’homme est, comme tu le soutiens, prédéterminé à faire ce qu’il fait, tout comme le sont, outre lui-même, les animaux, comment Dieu peut-il dans sa justice donner à l’homme des ordres et des interdictions, en lui promettant une récompense s’il obéit et une punition s’il désobéit ?//

Comment pourrait-il être juste que Dieu impose à l’homme quelque chose qui dépasse ses forces et qu’il n’est pas en mesure d’accomplir, pour ensuite le châtier s’il ne le fait pas ? Ce serait comme dire à un âne : « O mon âne, envole-toi, élève-toi dans les airs comme l’aigle ». Et s’il ne le fait pas, le rouer de coups ? //

S’il en était comme tu l’as rappelé, le premier à subir la contrainte de la prescience de Dieu ne serait nul autre que Dieu lui-même.
Puisque dans la prescience de Dieu se trouve [également] ce que Dieu lui-même fera, avant même qu’Il l’accomplisse ; et si ce qui est dans la prescience de Dieu doit inévitablement être ; et si, pour ce qui doit inévitablement être, l’agent est contraint d’accomplir ce qu’il fait, comme tu l’as soutenu ; alors Dieu est contraint à faire ce dont il est prescient, s’il en est l’auteur. ??

Quant à nous, pour terminer, reprenons les deux versets qui parlent de la prescience de Dieu, et fixons cette fois notre attention sur l’objectif de Dieu :

Ro 8.29 : Ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils soit le premier-né de plusieurs frères.
1 Pierre 1.2… élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’Esprit, afin qu’ils deviennent obéissants, et qu’ils participent à l’aspersion du sang de Jésus-Christ : que la grâce et la paix vous soient multipliées !

Amen !

Complément

Prédestination et prescience divine : quel rapport ? (Silvain COMBE, revue PROMESSES)

Pour avoir un aperçu des derniers articles parus, cliquez  i c i 
Pour être avertis à chaque nouvelle parution d’article,

abonnez-vous ! Voir   i c i 

 

4 réflexions sur « Dieu connaît tout -d’avance ? (C.S) »

  1. AH DIEU ! Ah NOTRE Dieu !
    Omniscient, Omnipotent, Omniprésent ! Eternel ! Qui possède la préscience ! Qui agit avec ou sans prédétermination ! Créateur du ciel et de la terre et de ce qu’ils contiennent et de comment ils fonctionnent ! Qui a créé des êtres libres de choisir tout en sachant qu’ils se révolteraient contre lui !
    Quel sens tout cela aurait-il, quel objectif cela aurait-il si ce Dieu-là n’était pas aussi, et sans doute, avant tout AMOUR ? Ce Dieu-là n’est-il pas celui qui a dit un jour à son ami « Tu veux voir ma gloire ? Eh bien c’est ma bonté (ou mon amour) tout entière que je te montrerai ». Ainsi plus que toute l’immensité, la grandeur, la complexité de la création, voire de sa personnalité, sa gloire c’est son amour qu’il a glorieusement manifesté en Jésus Christ et son œuvre. Ainsi de même que nous ne pouvons, malgré toutes nos recherches, malgré toutes les plus belles explications, aussi utiles soient-elles, comprendre que partiellement tous ces qualificatifs de notre Dieu, nous ne pourrons JAMAIS comprendre le fait que Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle .

  2. Comme tu l’écris justement, face à l’éternité ( donc pas de fin, mais aussi pas de début), nos neurones se dispersent, s’exposent, se ventilent ( référence non biblique, mais de certains tontons pas évangéliques….). Comment oserais-je seulement prendre avec ma finitude cette dimension, y compris celle de la pensée divine?
    Au risque de me re-repeter, ce qui imprègne mon être après quelques dizaines d’années a lire la Parole, est bien que le Dieu juste, amour et sans ombre de variation fera le tri…apres, pas avant.
    Pensant que la théologie est chose trop sérieuse pour être confiée aux seuls théologiens, j’y mêle ma foi de charbonnier. Donc à surinterpreter le sens éternel de la prédestination, je trouve que  » ça ne colle pas » avec le Texte. Hopla.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s