Romains 7.9, 10 : Sans loi, je vivais ?

Que veut dire l’apôtre Paul en écrivant que sans la loi, il vivait, et que quand le commandement est venu, il mourut ?

L’interprétation qui me satisfait personnellement le plus est celle que j’ai trouvée en https://www.levangile.com/Amp-Bible-Annotee-Romains-7.htm

L’auteur présente également une autre explication, plus courante…
Voyons la en premier :

Le moment de la bar mitzvah ?

Les interprètes modernes objectent que Paul ne pourrait dire qu’il était sans loi à l’époque où, pharisien zélé, il était « sous la loi », (1 Corinthiens 9.20) sous la garde du pédagogue qui devait l’amener à Christ (Galates 3.23, 4). Ils estiment que Paul, pour autant qu’il expose dans ce passage ses expériences personnelles, décrit les jours de son enfance, où il vivait dans une heureuse ignorance et des préceptes de la loi et de la puissance du péché.

Le moment marqué par les mots : lorsque le commandement est venu serait celui où le jeune Saul, vers l’âge de douze ans, fut instruit dans la loi et apprit à connaître ses exigences. Alors commença la lutte intime retracée dans les paroles qui suivent, ce fut plus tard seulement qu’elle atteignit toute son acuité.

C’est vrai, concède l’auteur de la Bible annotée, le verbe que nous traduisons par : a pris vie (verset 9) peut aussi se rendre par « a repris vie ; » dans le Nouveau Testament il a toujours ce dernier sens ; mais la pensée générale de notre passage ne recommande pas cette compréhension, car on ne saurait admettre que le péché se soit déjà une fois montré en pleine activité chez le jeune Saul.

Moi-même, je serais gêné par le fait qu’un changement spirituel (vie –> mort) soit entraîné automatiquement par le passage par la bar mitzvah, un peu (mais en sens inverse) comme le salut qui découlerait du baptême des nourrissons, complété par la confirmation côté luthérien par exemple.

Ne pensez-vous pas qu’un résultat spirituel ne peut que suivre un évènement spirituel, et non un acte institutionnel ? 

Ce qui semble plus plausible 

Tout rigide observateur de la loi qu’il fût comme pharisien, (Philippiens 3.5 ,6 ; Actes 26.4, 5)

Saul était réellement sans loi, parce qu’il ne connaissait de la loi que la lettre morte et n’en avait pas deviné la sainte et redoutable spiritualité, (verset 7) alors il vivait ou du moins avait le « bruit de vivres ; » rempli d’une orgueilleuse propre justice, satisfait de sa vertu, de sa force naturelle, il ne cherchait rien au-delà.

Alors aussi le péché était mort en lui, (verset 8) parce que, aucune puissance n’étant venue le contredire, il n’avait pas encore révélé au jeune pharisien son essence subtile et sa terrible puissance.

Mais un jour le commandement est venu (verset 9) ; Saul de Tarse a saisi la spiritualité de la loi il a compris qu’elle exigeait de l’homme la sainteté absolue, (Lévit. 19.2) la consécration de tout son être à Dieu (Ésaïe 6.1-7).

Le double résultat a été d’une part, que le péché a pris vie, c’est-à-dire que, poursuivi par la loi dans ses derniers retranchements, il a manifesté sa vie et sa puissance par une activité redoublée, et, d’autre part, que Saul, qui croyait vivre, est mort, (verset 10) c’est-à-dire qu’il a vu le néant de sa vie morale, de sa justice de pharisien dont il était fier ; il est tombé sous la sentence de condamnation et de mort que la loi faisait retentir au fond de sa conscience. //

Quand le péché, sortant de l’état latent a pris vie, moi je suis mort, dit l’apôtre. Il désigne en ces termes la mort spirituelle causée par l’éloignement de Dieu (Genèse 3.8) et par l’asservissement au péché (Éphésiens 2.1-3).

La venue du commandement a pour effet de faire constater cet état de mort à Paul et cette constatation lui cause une pénible surprise : Et il s’est trouvé que le commandement qui devait me conduire à la vie, m’a conduit à la mort ! (grec et le commandement à vie, celui-là fut trouvé pour moi à mort).

Le commandement donné par Dieu promettait la vie (Lévitique 18.5 ; Deutéronome 5.33) ; il aboutit à la mort ! (Romains 5.12 ; Romains 6.23).

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s